À la chambre des métiers, le président attend la démission de son vice-président

Par • Mis à jour le 02/07/2019 - 10:58

Hier s'est tenue l'assemblée générale de la chambre des métiers. Dans les locaux situés au morne Tartenson, les débats ont été agités. Le fracture entre Hervé Etilé, premier vice-président et Henri Salomon, président de la chambre, semble irréductible. Cependant, le premier nommé est seul maître de son destin.

    À la chambre des métiers, le président attend la démission de son vice-président

Ambiance électrique à la chambre des métiers. Hier après midi ( lundi 1er juillet) une assemblée générale était organisée pour, entre autre, valider le budget 2018.

Il a été adopté à une abstention et deux voix contre (sur une petite trentaine de présents). Hervé Etilé , premier vice président a sans surprise voté contre. Depuis plusieurs mois il critique publiquement les choix et la gestion du président Henri Salomon.

Hervé Etilé est au micro de Hanna Roseau :

Il a, a plusieurs reprises, interpellé le patron de la chambre notamment sur le lien entre le GAAM (groupement des artisans d'art de Martinique) et la CDM. Des questions que le président a balayé d'un revers de main.

Pour ce dernier, le budget est sincère et transparent.

Henri Salomon était l'invité de Fanny Marsot ce mardi matin (2 juillet 2019). Il estime qu'il s'agit de problèmes personnels :

Un conflit d'homme qui pourrait mettre du temps à se résoudre. En effet, Henri Salomon ne peut pas évincer Hervé Etilé. Deux solutions s'offrent au premier vice-président. Soit il décide de démissionner, soit le préfet est saisi et procède à son éviction.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.