Le plafond des tickets restaurant passe à 38 euros dans le secteur de la restauration

Par 11/06/2020 - 05:39
01/01/2020 - 00:00

Certains restaurateurs l'appelaient de leurs vœux. Le plafond d'utilisation des tickets restaurant a été revu à la hausse uniquement pour le secteur de la restauration.

    Le plafond des tickets restaurant passe à 38 euros dans le secteur de la restauration

Edouard Philippe l'avait annoncé, c'est désormais chose faite. Un décret valide l'augmentation du plafond du montant qu'il est possible de payer avec les tickets restaurant dans le secteur de le restauration. Le texte entre en vigueur ce vendredi (12 juin 2020).

Ce plafond passe de 19 à 38 euros. Par ailleurs, ce moyen de paiement pourra être utilisé les week-end alors que ce n'était pas possible avant.

 

En revanche, le décret ne concerne pas les achats alimentaires dans la grande distribution. Certains commerces avaient pourtant anticipé l'entrée en vigueur du texte et permettaient aux clients d'utiliser plus de deux tickets restaurant pour régler leurs achats.

À en croire le texte gouvernemental, il s'agit d'une mesure temporaire pour aider à la relance du secteur de la restauration. En effet, "les dispositions du présent décret sont applicables jusqu'au 31 décembre 2020" peut-on lire au journal officiel.

Le gouvernement estime que «la contre-valeur des titres-restaurants thésaurisés» s'élève à près d'1,5 milliard d'euros. Une somme très importante qui pourra, espère Bercy, être désépargnée plus facilement et donc réinvestie dans les restaurants avec cette nouvelle mesure.

Tags

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.