La Dominique compte sur le tourisme

Par 10/10/2015 - 17:52 • Mis à jour le 10/10/2015 - 17:52

Cela fait déjà un mois que la tempête Erika a dévasté la Dominique. L’île entre dans une nouvelle phase, celle de la reconstruction mais malgré l’aide internationale rien n’est simple.

    La Dominique compte sur le tourisme
Un mois après le passage de la tempête Erika, l’île de la Dominique tente de se reconstruire. Les chantiers ont déjà démarré malgré le coût pharaonique des travaux. En effet, la reconstruction est estimée à 400 millions d’euros. Cela représente 4 ans de budget du pays.

Les Dominiquais et le gouvernement comptent sur l’activité touristique de la haute saison qui démarre pour pouvoir financer les différents travaux.
Yvette Armour est le parfait exemple. Elle possède 4 hôtels. L’un de ses établissements a subi de gros dégâts suite au passage de cette tempête : « Nous avons une petite rivière à coté, il n’y a presque pas d’eau. Mas pendant la tempête, c’était une véritable rivière. On avait de la boue un peu partout, on a eu des dégâts sur le pont, un de nos bateau a presque coulé, nous avons aussi eu des dommages au niveau de l’électricité. Si on fait l’estimation, on en a presque pour 60 000 dollars US. Mais nous avons été épargné comparé aux autres villages donc on ne peut pas se plaindre. Pendant 4 jours nous n’avons pas eu de personnel, mais il a fallu assurer le service, mon fils a fait le chef cuisinier, moi j’ai fait la serveuse et la réceptionniste.
On a commencé les travaux et le nettoyage de suite. Il faut rester positif.
La plus grande assistance que le monde peut nous donner c’est des clients".

Aujourd’hui, elle reçoit de nouveaux touristes et espère faire le plein mais rien n'est moins sûr.

Xavier Chevalier et Clara Vincent