Deux prévenus transférés de Marie-Galante condamnés

Par • Mis à jour le 15/03/2018 - 07:00

L'audience correctionnelle de ce mercredi était marquée par des affaires qui se sont toutes déroulées ces derniers jours à Marie-Galante. Jugé en comparution immédiate, un jeune homme avait tenté de faire passer plus de 2kg de drogue via la navette maritime en partance pour Pointe-à-pitre. Dans un autre dossier, un cambrioleur originaire de l’île écumait les habitations. Ils ont écopé de peines de prison ferme.

    Deux prévenus transférés de Marie-Galante condamnés

Âgé de seulement 21 ans, Herbert Landry écumait en effet les habitations de Grand-Bourg jusqu'à Capesterre de Marie-Galante. Il désactivait par précaution les alarmes quand il le pouvait avant de forcer les portes ou fenêtre. Son butin ne s’élève qu’à quelques objets de valeur, des outils et appareils qu’il partait revendre à un tiers. Un certain dominiquais qui l’aurait forcé à faire ces cambriolages pour rembourser une dette, a déclaré le prévenu à la barre. Oui sauf qu’il n’a jamais voulu donner l’identité de ce commanditaire présumé. C’est une vidéo surveillance dissimulée qui a permis d’interpeller le suspect avant sa comparution. Le jeune homme a écopé de 6 mois de prison ferme.

Du cambriolage aux stupéfiants 

Dans la seconde affaire, un ressortissant étranger en situation irrégulière avait tenté de faire passer, 2 kilos 300 grammes de cannabis. Il a été stoppé par les douanes à son embarquement sur le port. Il comptait acheminer la marchandise par bateau jusqu’à Pointe-à-pitre pour la revendre. Arrivé il y a une quinzaine de jours sur l’île, Royson Williams 22 ans est originaire de la Dominique et dispose pourtant d’un emploi là bas, mais peu cher payé, il a préféré prendre la voie de l’illégalité. Valeur marchande du produit saisi, 9000€ d’où l’amende infligée, plus 18 mois de prison ferme avec mandat de dépôt.