Vif succès pour la "Maison des naissances" des Eaux Claires

Par • Mis à jour le 29/11/2019 - 12:21

Un an avant la fin de l'expérimentation, les équipes de sages-femmes de la "Maison des naissances - le temps de naître" à Baie-Mahault ont tenu à présenter les résultats scientifiques de l'activité médicale de leur structure. Cette dernière a déjà accueilli 139 naissances et suivi 243 couples. Elle fait partie des 8 maisons (la seule aux Antilles) sur toute la France depuis 2015 et financée par l'Agence Régionale de Santé.

    Vif succès pour la "Maison des naissances" des Eaux Claires

Ouverte en 2017 au sein de la clinique des Eaux Claires par une équipe de sages-femmes libérales, la maison des naissances à Baie-Mahault a déjà accueilli 139 bébés et suivi 243 couples de 18 à 44 ans. Un véritable succès qui fait qu’aujourd’hui, l’expérimentation devrait aboutir sur un renouvellement de ce partenariat, avec également l’extension de la structure.

Parmi les chiffres à retenir, près d'une femme sur deux a opté pour un accouchement dans l'eau. L'association bénéficie si besoin d'un plateau technique situé dans le même couloir que la maternité des Eaux Claires. Le plus de cette "Maison des naissances", l'accompagnement global des femmes enceinte, avant et après. Ce vendredi matin, un bilan a été dressé par les équipes.

Olivia Plaisant, sage-femme et présidente de l’association Maison des naissances :

Henri Nagapin, le directeur général de la clinique où se situe cette association, veut faire grâce à ce partenariat avec les Eaux Claires, un pôle de maternité efficace :

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.