Blessé par les tirs d'un gendarme, Judes Pastel compte déposer plainte

Par 25/10/2020 - 13:28
01/01/2020 - 00:00

Blessé le 3 septembre 2020 par les tirs d'un gendarme, Judes Pastel compte bien déposer une plainte contre les forces de l'ordre.

    Blessé par les tirs d'un gendarme, Judes Pastel compte déposer plainte

Hier à Rivière-Salée, le collectif Jistis Martinik s'est mobilisé en soutien à Jude Pastel. Rappelez-vous, dans la nuit du 3 septembre, ce quinquagénaire avait été blessé par balle par les gendarmes

Dans cette affaire, deux versions s'opposent. D'abord, celle des forces de l'ordre qui assurent avoir tiré après sommation alors que Jude Pastel poursuivait un individu avec un coutelas. C'est notamment ce qu'avait relaté le procureur de la République, Renaud Gaudeul, le 7 septembre dernier.

Ensuite, il y a celle de Jude Pastel et de sa famille qui dénoncent une bavure des gendarmes. Sa compagne, Vanessa, avait raconté l'homme de 52 ans était en train de porter secours à sa mère. Selon, c'est parce qu'il courait après un individu qu'il avait reçu ces deux balles dans le dos. Elle a assuré qu'aucune sommation n'avait faite par les gendarmes. Sa compagne a reconnu qu'il portait un coutelas mais qu'il ne l'avait pas utilisé.

Jude Pastel compte désormais déposer deux plaintes pour tentative de meurtre et non assistance de la personne en danger. "Ce qui ressort, c'est qu'il y a eu une volonté de cacher au public l'existence de cette affaire. Ce n'est pas une bavure ou un faits divers", assure maître Dominique Monotuka.

"Il a été entendu cette semaine par la gendarmerie du Diamant. Il a déjà porté plainte contre ce jeune homme qui a brisé son véhicule", assure par ailleurs l'avocat de Jude Pastel.

Pour Hervé Pinto du collectif Jistis Matinik, la réalité des faits est différente de ce qu'ont raconté les gendarmes et le procureur. "Le code de procédure pénale précise que le procureur veille à la manifestation de la vérité. Or nous avons entendu Rendaud Gaudeul dire qu'il y avait eu des sommations. Comme si, il était normal que Jude Pastel ait reçu deux balles. C'est très très grave, car il aurait pu être mort à l'heure où on parle", assure Hervé Pinto.

Tags