Esclavage : le MIR fait une avancée dans le droit à la réparation

Par • Mis à jour le 23/02/2020 - 13:44

La cour européenne des droits de l’Homme a reconnu recevable la requête pour réparation de la traite négrière et de l’esclavage. Il s’agit d’une décision historique.

    Esclavage : le MIR fait une avancée dans le droit à la réparation

Le MIR, mouvement international pour les réparations a été entendu ! La cour européenne examinera le dossier au regard des droits fondamentaux à toutes réparations.  

Garcin Malsa, président du MIR a appris la nouvelle alors qu’il était à Paris ces jours ci pour des consultations avec les avocats de Paris et de Martinique.

L’acceptation de cette requête rejetée au préalable par toutes les juridictions françaises est une avancée notable après la reconnaissance de l’esclavage comme crime contre l’humanité en 2001 avec la loi Taubira. 

Tags