La CSTM poursuivie par 11 entreprises de la zone de Place d’Armes

Par 30/03/2022 - 14:32 • Mis à jour le 30/03/2022 - 14:18

La CSTM était assignée à comparaître ce matin (mercredi 30 mars 2022), à 9 heures au tribunal judiciaire.

    La CSTM poursuivie par 11 entreprises de la zone de Place d’Armes
Bertrand Cambusy et la CSTM devant le Tribunal de Fort-de-France

C'est une assignation en référé initiée par 11 entreprises de la zone de Place d’Armes au Lamentin, qui se considèrent lésées par le mouvement de la CSTM. Lundi 28 mars, le syndicat avait en effet décidé de bloquer les entrées de la zone où se trouvent plusieurs entreprises du même groupe que Carrefour Market. 

Le secrétaire général du syndicat, Bertrand Cambusy, n'en revient pourtant pas.

Je n'ai jamais vu ça. Non seulement ils nous assignent en justice pour des faits de grève en prétendant que le blocage a empêché leurs entreprises de fonctionner, mais ils demandent en plus au tribunal de s'assurer que je ne recommence pas en me condamnant de façon préventive ! Je crois plutôt que le groupe SAFO devrait s'employer à discuter avec nous plutôt qu'user de telles manœuvres. 

Le conflit au Carrefour Market du François est toujours dans l’impasse après 43 jours de grève. Malgré les réfutations de la direction, les syndicats prétendent que cette dernière ne veut pas discuter avec eux. Et alors que les médiateurs ont déjà remis leur rapport au tribunal, le mouvement s’est étendu aux Carrefours Market de Trinité et du Marin, ainsi qu'à Promocash au Lamentin.

La décision du tribunal est attendue demain, jeudi 31 mars, à 14 heures.

 

Tags